top of page
fond

4,6 cambriolages par habitant

En 2023, l'Ille-et-Vilaine a enregistré plus de 5 000 cambriolages, répartis entre 1 994 en zone relevant de la police et 3 069 en zone relevant de la gendarmerie, selon les données fournies par la préfecture. Cela équivaut à une moyenne de 4,6 cambriolages pour 1 000 habitants.

Contre le vol par effraction dans la maison

Témoignages 

Cette Bretonne a subi un cambriolage pendant le Nouvel An, entraînant une perte de plusieurs milliers d'euros.

Le 1er janvier 2024, en arrivant devant la porte de son appartement situé rue de Fougères à Rennes, cette mère de famille a constaté qu'elle n'avait pas besoin de tourner la clé dans la serrure. Initialement, elle a pensé que son fils avait simplement oublié de fermer la porte, mais en pénétrant à l'intérieur, elle a rapidement réalisé la situation.

 

Bien que l'appartement n'ait pas été saccagé, avec seulement une lampe tombée au sol, tous les tiroirs étaient entrouverts, et dans une chambre, un coffret à bijoux était renversé sur le lit.

Les cambrioleurs sont entrés par le côté de l'immeuble, accessible depuis la rue, en cassant le garde-corps, en tordant le volet en fer, puis en dégondant la fenêtre. La victime a été informée par la police que cela semblait être le travail de professionnels, mais les forces de l'ordre ne sont intervenues que le lendemain, le 2 janvier, en raison de leur engagement sur d'autres cambriolages.

Au cours de cette nuit de la Saint-Sylvestre, les cambrioleurs ont pris le temps d'inspecter minutieusement le logement. Ils ont emporté principalement des bijoux de valeur avec leurs petits coffrets et les certificats d'authenticité, ainsi que quatre ordinateurs portables appartenant à la victime et à ses enfants, ainsi que son téléphone portable professionnel.

 

Les malfaiteurs ont quitté les lieux comme si de rien n'était, en passant par la porte d'entrée. Le préjudice financier est en cours d'évaluation, mais il est estimé à plusieurs milliers d'euros.

Les enquêteurs ont pris des photos et relevé des empreintes. La victime mentionne qu'ils étaient quatre, mettant des gants en plastique, ce qui l'a troublée.

Les jours qui ont suivi, elle a ressenti un mélange de choc initial, de colère, et elle est constamment dans un état de traumatisme, sursautant au moindre bruit, que ce soit de jour comme de nuit.

Source Ouest France

COUVERTURE.jpg

VOTRE ALARME INSTALLÉE
ET PARAMÉTRÉE

SANS ABONNEMENT 

Logo
EasyHomeSecurity

INTERVENTION ​DANS TOUTE L'ILLE-ET-VILAINE

bottom of page